Connect with us

Le CBD peut-il aider à combattre l’anxiété sociale ?

Aux États-Unis, des études épidémiologiques ont récemment établi que le trouble d’anxiété sociale était le troisième trouble psychologique le plus important du pays, après la dépression et l’alcoolisme. Une étude de 2011 compare les effets d’un test de simulation de prise de parole en public chez 24 patients souffrant d’un trouble d’anxiété sociale généralisée non traité. Dans le cadre d’une étude randomisée en double aveugle, 50 % d’entre eux reçoivent une dose de cannabidiol (CBD), et les 50 % restants, un placebo.

Qu’est-ce que l’anxiété sociale ?

L’anxiété sociale est la peur d’être jugé et évalué négativement par d’autres personnes, ce qui entraîne des sentiments d’inadéquation, d’infériorité, de honte, d’humiliation et de dépression.

Si une personne se sent souvent (irrationnellement) anxieuse dans des situations sociales, mais qu’elle semble aller mieux lorsqu’elle est seule, le problème peut venir de l' »anxiété sociale », selon Thomas A. Richards, Ph.D., psychologue et directeur du Social Anxiety Institute.

Symptômes physiques, cognitifs et émotionnels de l’anxiété sociale

Les principaux symptômes sont présentés dans le tableau suivant :

Symptomes émotionnels Symptomes cognitifs Symptômes physiques Symptômes comportementaux
  • Sensibilité
  • nervosité et inquiétude accrues
  • crises de larmes
  • Stress
  • Irritation
  • Tristesse
  • Baisse de libido
  • Faible estime de soi
  • Difficultés de concentration, erreurs, oublis, indécision
  • difficulté à se concentrer
  • perception négative de la réalité
  • désorganisation
  • procrastination
  • Douleurs
  • Tensions musculaires
  • Problèmes digestifs
  • Problèmes de sommeil ou d’appétit
  • Maux de tête
  • Vertiges
  • Souffle court
  • Fatigue
  • Modification des conduites alimentaires
  • Comportements violents et agressifs
  • Plus de difficulté dans les relations
  • Absentéisme
  • Tendance à s’isoler
  • Abus de télévision
  • Consommation accrue de tabac, de caféine, de sucre, de chocolat, d’alcool, de drogues
  • Évitement de certaines situations

Étude sur le CBD et l’anxiété sociale chez les patients souffrant de dépression saisonnière

Pour replacer le CBD dans son contexte, nous introduisons que le CBD est un important composé non psychotrope de la plante Cannabis sativa, qui a montré des effets anxiolytiques chez les humains et les animaux.

Cette étude préliminaire menée par le National Institute of Mental Health (NIMH) visait à comparer les effets d’un SPST (un test conçu pour susciter chez un individu souffrant d’anxiété sociale une réponse similaire à celle qu’il obtiendrait s’il prenait réellement la parole en public) chez 24 patients souffrant de trouble d’anxiété sociale généralisée (TAS), dont 12 ont reçu du CBD (600 mg) et les 12 autres un placebo, dans le cadre d’une conception randomisée en double aveugle (dans laquelle ni les patients ni les médecins ne connaissent les composants fournis), une heure et demie avant le test. En plus de ces 24 patients, 12 autres patients ont subi le test sans recevoir aucun médicament.

Pour cette étude, les tests suivants ont été réalisés :

Chaque volontaire a participé à une seule session expérimentale dans le cadre d’une procédure en double aveugle, afin de garantir l’impartialité et d’éviter les erreurs dues à des préjugés.

Mesure des indices subjectifs de l’échelle visuelle analogique de l’humeur (VAMS) et de l’échelle d’auto-déclaration négative (SSPS-N).
Mesures physiologiques (pression sanguine, fréquence cardiaque et conductance de la peau).

Toutes ces opérations ont été effectuées à six moments différents du test, et les résultats ont été soumis à une analyse de variance à mesures répétées.
Résultats du test sur le CBD et l’anxiété

Selon les résultats obtenus par l’étude :

Le prétraitement au CBD a réduit de manière significative l’anxiété, les troubles cognitifs et l’inconfort dans la performance de la parole, et a diminué de manière significative la vigilance dans leur parole anticipée.

Cependant, le groupe placebo présentait des niveaux d’anxiété, de troubles cognitifs, d’inconfort et de vigilance plus élevés que le groupe témoin évalué avec le VAMS. En plus de ces résultats, des augmentations significatives des scores SSPS-N ont été montrées pendant les tests dans le groupe placebo, qui ont été presque supprimées dans le groupe CBD.