Connect with us

CBD

Que sont les terpènes ?

Introduction

L’un des moyens les plus faciles d’identifier la marijuana est son odeur caractéristique. La biologie nous a permis de comprendre comment le cannabis est composé : outre les cannabinoïdes, il y a les terpènes. On estime aujourd’hui qu’entre 10 et 30 % de l’odeur du cannabis est constituée de terpènes, mais qu’est-ce que c’est ?

Les terpènes proviennent de dérivés de composés isoprènes. De plus, leur origine se trouve dans l’acide mévalonique. Leur importance réside dans le fait qu’ils sont les constituants les plus importants des huiles essentielles de diverses plantes. Ils agissent également comme un pigment et leurs caractéristiques sont à l’origine des odeurs, qui sont utilisées pour la défense de la plante. Le cannabis possède plus d’une centaine de terpènes, et c’est grâce à eux que cette plante possède une grande partie de ses propriétés.

Que sont les terpènes ?

Chimiquement parlant, les terpènes sont des composés organiques qui proviennent de dérivés de l’isoprène, un hydrocarbure à cinq atomes de carbone. Pour cette raison, les terpènes sont également connus sous le nom d’isoprénoïdes. Leur principal ancêtre est l’acide mévalonique, lui-même dérivé de l’acétyl-coenzyme A.

La polymérisation enzymatique d’au moins deux isoprènes est le procédé par lequel les terpènes sont constitués. En outre, lorsque les terpènes sont modifiés chimiquement par oxydation ou réarrangement de leur structure, leur nom change en terpénoïdes. Quoi qu’il en soit, les terpènes font partie des huiles essentielles de plantes de toutes sortes, d’où leur importance.

Où trouve-t-on les terpènes ?

Le cannabis est une plante et contient des terpènes. Les terpènes font donc partie des plantes, n’est-ce pas ? Oui, ils le sont, mais les terpènes se trouvent aussi chez les animaux. Ces composés organiques peuvent être trouvés dans de nombreuses plantes et certains animaux, mais dans le cas de ces derniers, le nombre de terpènes est beaucoup plus faible.

Le grand nombre de terpènes est associé aux structures propres de la plante. Ils peuvent être accumulés afin de générer des mécanismes de défense par la formation d’une couleur ou l’émanation de différentes odeurs.

Comment les terpènes sont-ils classés ?

Comme vous pouvez l’imaginer, les terpènes n’ont pas une présentation unique. Également appelés isopropènes, ils sont classés en différents types en fonction de leur structure, qui est constituée de dimères d’isoprène. Chaque unité terpénique comporte deux isopropènes, et il existe donc huit types différents, en fonction du nombre d’unités terpéniques qu’elle comporte.

Ainsi, les hémiterpènes ont une demi-unité terpénique, les monoterpènes une, les sesquiterpènes une et demie, les diterpènes deux, les sesterpènes deux et demie, les triterpènes trois, les tétraterpènes quatre, et tous ceux qui ont plus de quatre unités terpéniques sont appelés polyterpènes.

La présence de ces différentes classifications selon les unités terpéniques varie en fonction de la plante existante. Ils ne sont pas tous présents dans toutes les plantes, et ne sont généralement pas présents dans les mêmes concentrations. Le cannabis, en tant que principale plante à terpènes, ne contient que quelques-unes de ces classifications.

Quelles sont les fonctions des terpènes ?

Alors, à quoi servent les terpènes ? Si vous vous êtes demandé à quoi ils servent, sachez qu’ils ont de nombreuses utilisations. Ils sont appliqués directement sur le comportement de la plante, mais ils peuvent également être utilisés pour différentes activités après extraction. Certains d’entre eux le sont :

Pigments

Beaucoup d’entre nous savent depuis l’école primaire que le vert des plantes est dû à la chlorophylle. Mais qu’est-ce que les terpènes ont à voir avec ça ? Eh bien, il existe des plantes dans lesquelles les terpènes sont principalement des pigments, car ils font partie de la chlorophylle, ainsi que certaines hormones. Les terpènes peuvent donc être un agent de coloration des plantes.

Protection des plantes

La plante a des prédateurs, mais ses armes sont principalement son odeur et sa texture. Les terpènes sont utilisés par les plantes pour attirer ou repousser les insectes, ainsi que pour rester robustes face à des températures élevées. Attirer les insectes pollinisateurs favorise la reproduction, mais repousser les prédateurs assure la stabilité et la survie de la plante.

La fonction protectrice se manifeste également dans la prévention du dessèchement de la plante. Lorsque la plante est soumise à des températures extrêmement élevées, les terpènes entament un processus d’évaporation afin de maintenir la température interne de la plante et d’éviter qu’elle ne se dessèche à moyen terme.

Quelle est la relation entre les terpènes et le cannabis ?

Les terpènes sont largement connus pour le rôle qu’ils jouent dans la plante de cannabis. Ils sont excrétés par la résine de la plante de cannabis, mais différents types sont produits et présents, leur présence variant selon la variante de cannabis à laquelle appartient la plante.

Les terpènes sont ce qui définit les différentes odeurs du cannabis. Comme il existe de nombreux terpènes et différentes variantes de cannabis, les odeurs ont tendance à être variées. Comme nous l’avons vu dans les fonctions des terpènes, dans le cas du cannabis, ils servent également à protéger la plante en cas de températures élevées.

Dans le même sens, les terpènes sont capables d’augmenter l’humidité de la plante, de sorte qu’une situation de sécheresse peut également être évitée. La viscosité de la résine à partir de laquelle les terpènes sont excrétés permet de piéger les insectes qui pourraient menacer la viabilité de la plante de cannabis.

Quels sont les types de terpènes présents dans le cannabis ?

Il existe de nombreux terpènes dans le cannabis. Actuellement, après de nombreuses années de recherche, au moins 100 terpènes ont été identifiés dans le cannabis. Ceux-ci sont principalement de deux types : les monoterpènes et les sesquiterpènes.

Parmi les monoterpènes, nous avons le limonène, qui lui donne une odeur de citron selon ses proportions et variétés, le myrcène, le pinène, l’eucalyptol, le linalol, parmi beaucoup d’autres. Tous ont des noms faisant référence à d’autres plantes et à leurs odeurs traditionnelles, qui sont liées dans ce cas à celles que l’on trouve dans le cannabis.

D’autre part, il existe également différents terpènes de type sesquiterpène. Le plus connu est le caryophyllène, qui est présent dans les différentes variétés de la plante. Ce terpène est également présent dans le poivre noir et possède des propriétés anti-inflammatoires. Certains des terpènes les plus importants sont :

Limonène

Le citron a une odeur qui fait fondre de nombreuses personnes, et le limonène y est pour beaucoup. Ce terpène se trouve généralement dans l’écorce des fruits tels que les agrumes, et c’est la raison de son odeur. Outre ces plantes, il est également présent dans le cannabis et c’est la raison pour laquelle certains consommateurs de cannabis affirment qu’il a un goût d’agrume.

Diverses propriétés sont attribuées au limonène, telles que des propriétés anticancéreuses et antifongiques. Parmi ses effets, il y a aussi un soulagement possible de l’anxiété et de son problème majeur, la dépression. Le limonène peut également être utile pour renforcer le système immunitaire de l’organisme.

Pinène

Il existe une odeur préférée pour des millions de personnes dans le monde : l’odeur du pin. Cette odeur est bien celle qui provient de sa résine, d’où vient le pinène. Les plantes odorantes comme le romarin possèdent également ce terpène, qui dans le cas du cannabis est présent dans le cannabis. Sa fonction dans cette plante pourrait être impliquée dans l’apaisement des effets hallucinogènes du THC.

C’est précisément en raison de la force de son odeur que le pinène est utilisé comme expectorant. Il a également un effet bronchodilatateur, et crée la sensation d’une respiration plus large et sans obstruction.

Eucalyptol

Dans la liste des odeurs délicieuses, l’eucalyptus occupe une place de choix, largement supérieure. Comme il est évident, l’eucalyptol est le principal coupable. Ce monoterpène est présent dans un grand nombre de plantes, bien qu’il prenne des fonctionnalités différentes. Par exemple, dans certaines orchidées, l’eucalyptol est produit pour attirer les abeilles, alors que dans d’autres, il a des caractéristiques répulsives.

Dans le cas du cannabis, l’eucalyptol ne se trouve pratiquement que dans sa variante sativa. Ses propriétés sont larges, et il a été considéré pour le traitement des conditions respiratoires telles que la sinusite et les conditions asthmatiques. Un lien possible avec le THC et ses effets hallucinogènes a également été étudié.

Linalool

La lavande, douce et délicate, a pour principal protagoniste le linalool. Ce monoterpène linéaire est utilisé comme un parfum agréable pour toutes sortes de produits, et sa présence dans la nature végétale est courante. En outre, ses propriétés anti-brûlures ont déjà été catégorisées, de même que ses propriétés anxiolytiques et anticonvulsivantes.

Dans le cannabis, le linalol agit souvent de concert avec le THC, produisant des effets analgésiques. Cependant, le CBD et le linalool vont de pair dans l’un des effets les plus connus de ce composant du cannabis, à savoir le traitement de l’épilepsie, en produisant un effet anticonvulsif.

Caryophyllène

Le principal terpène de type sesquiterpène présent dans le cannabis est le caryophyllène. Il s’agit en fait d’une combinaison de trois composés : l’humulène, le bêta-caryophyllène et l’oxyde de caryophyllène. Ce trio chimique existe dans le poivre noir et dans différentes souches de cannabis, et est également l’un des plus répandus dans la plante en général. Ses propriétés sont vastes et sont généralement divisées en fonction de chacun de ses composants.

Le caryophyllène possède des propriétés anticoagulantes étendues, ce qui est bénéfique pour la circulation. En outre, il présente un grand potentiel thérapeutique dans le cadre des propriétés anti-inflammatoires. Avec le CBD, le caryophyllène est capable d’activer ces propriétés en agissant sur le système endocannabinoïde.

Myrcène

Le terpène le plus courant dans le monde du cannabis est le myrcène. De type monoterpène, elle est principalement composée d’huile de thym. Son odeur est terreuse et peut ressembler à celle du clou de girofle. Cependant, il est très répandu dans la nature, puisqu’on le trouve en quantité massive dans les mangues, ainsi que dans d’autres arbres comme la citronnelle. L’une de ses principales fonctions est sédative et elle est donc utilisée dans les traitements contre l’insomnie.

La variante indica du cannabis, le choix préféré pour le CBD, est celle où le myrcène se trouve en plus grande concentration. Pour cette raison, ses effets sont plutôt de l’ordre de la relaxation et de l’apaisement de l’anxiété. En outre, lorsqu’il est associé au THC, il peut générer une forte activité.

Comment les terpènes sont-ils commercialisés ?

Il est de plus en plus courant de voir des produits issus de terpènes de cannabis. Mais le sont-ils vraiment ? Pas toujours. Parfois, ces produits, appelés profils terpéniques, font référence aux terpènes d’autres plantes mélangés au cannabis. Bien que l’extraction ne provienne généralement pas du cannabis en tant que tel, l’effet est assez similaire.

La commercialisation des produits du cannabis est un secteur en pleine expansion, il ne faut donc négliger aucun de ces aspects. Bien que la séparation et la commercialisation de certains composants du cannabis puissent sembler compliquées au premier abord, ces barrières tomberont avec le temps. Ce sera également le cas pour les terpènes, qui peuvent être appréciés individuellement.

Que sont les huiles essentielles des terpènes ?

Chaque fois que vous voyez une huile essentielle dans la rue, elle a probablement un rapport avec les terpènes. Dans le cas des huiles essentielles de cannabis, vous pouvez être sûr que c’est le cas. Après avoir été récoltée, la marijuana contient généralement 1 % d’huile, qui est essentiellement composée de monoterpènes. Le cannabis séché, quant à lui, contient beaucoup moins d’huile, seulement 0,1%, composée essentiellement de sesquiterpènes.

Les huiles essentielles ont de nombreuses propriétés de nature thérapeutique. En outre, ils peuvent être utilisés dans les techniques d’aromathérapie à des fins diverses. L’huile essentielle de cannabis est extraite à l’aide de la vapeur et est largement utilisée dans les cosmétiques, par le biais de produits cosmétiques qui incluent du cannabis et peuvent avoir des propriétés bénéfiques pour les soins de la peau.

Conclusion

L’odorat est l’un des sens les plus importants de la vie, mais il est bien plus important que la simple perception d’une odeur particulière. Les terpènes le prouvent : leur variété et leur ampleur montrent qu’il ne s’agit pas seulement d’odeurs délicieuses, mais de propriétés spécifiques qui, en pleine connexion avec les autres composants d’une plante comme le cannabis, sont capables d’apporter des bénéfices directs à la santé de l’homme.

Les terpènes du cannabis jouent un rôle fondamental et sont d’une importance capitale dans le fonctionnement de la plante. La recherche scientifique a fourni des informations qui ont permis de comprendre l’utilité des terpènes dans la vie quotidienne. Petit à petit, nous commencerons à comprendre les terpènes comme quelque chose de proche de nous et pas seulement comme une partie du cannabis.

Lire la suite
Clic pour commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Avis CBD
fleurs CBD
News CBD
huile cannabis
CBD liquide
Fleur Cannabis
CBD BOX
Fleurs CBD
Herbal SHOP
Fleurs de CBD
vaporisateur Cannabis

ARTICLES POPULAIRES